Facebook Twitter Instagram
Contactez nous : 06 87 04 31 87 E-mail : astrid@passionthonon.fr
Rencontrez nous : 71, Grande Rue Thonon
du lundi au samedi de 10h à 12h et de 16h à 19h
Passion Thonon

Malheureusement, une campagne électorale est souvent l'occasion pour une opposition peu scrupuleuse de propager des fausses informations.

Aussi, on peut, ce qui est le cas de nous tous, avoir un ressenti, qui au bout du compte n'est pas justifié au regard des faits.

Cette page regroupe et répond donc aux « Fake news », mensonges, approximations et contre-vérités.

« Il n'y a pas d'arbres à Thonon »

Alors que nous étions à une moyenne de 50 arbres plantés en 2014. Depuis cette date, chaque année, se sont 120 arbres en moyenne qui sont plantés. La ville de Thonon compte 220 000 arbres implantés sur son territoire, dont 10 000 sur l'espace public. Thonon est considérée comme une « citée verte »

Il n'en reste pas moins que planter des arbres encore, et encore, est un de nos objectifs. Pour améliorer la qualité de l'air. Pour lutter contre la chaleur en ville. Pour un visuel de la ville plus agréable.

Les nouvelles promotions immobilières privées et de logements sociaux, ainsi que les constructions de bâtiments publiques devront intégrer la végétalisation de leur projet et de leurs abords.

#Thonon2020#astrid2020#PassionThonon#municipales2020
Thonon - Ville verte

« Thonon ne fait rien pour les économies d'énergie ! »

En 2015, la commune a signé un Contrat de Performance Energétique. Objectif : -27% sur les factures énergie.

Parallèlement, la commune remplace son éclairage en installant des Leds, qui sont plus efficaces et plus économiques. Exemple : Square Aristide Briand et Paul Jacquier.

Également, depuis plusieurs années le dispositif « la nuit on éteint » est déployé dans un certains nombres de quartiers. Thonon a été une des communes moteur dans la mise en place du dispositif « La Nuit est Belle » du Pôle Métropolitain du Grand Genève. Un grand succès pour cette opération de sensibilisation sur la nécessité de diminuer l'éclairage public la nuit, pour diminuer les pollutions lumineuses.

Evidemment, il nous faut continuer sur cette voie, et même accélérer les efforts au regard des enjeux énergétiques et climatologiques. Nous proposons de déployer sur tout le cœur de ville (dans un premier temps) un Plan Lumière, dans le cadre d'une rénovation de rues.