Facebook Twitter Instagram
Contactez nous : 06 87 04 31 87 E-mail : astrid@passionthonon.fr
Rencontrez nous : 71, Grande Rue Thonon
du lundi au samedi de 10h à 12h et de 16h à 19h
Passion Thonon

Budget communal : Conservons une situation financière saine

Notre objectif est de maintenir un plan de gestion exigeant permettant un programme d'investissement ambitieux sans hausse d'impôts, tout en conservant la qualité de nos services publics communaux.

La bonne gestion de la ville de Thonon a réussi à concilier le maintien des dépenses de fonctionnement, un haut niveau d'investissement pour offrir des infrastructures de qualité aux thononais, une dette et des impôts raisonnables.

La suppression programmée de la taxe d'habitation, et la « Règle d'or » que nous impose l'Etat avec une limitation de l'augmentation des dépenses de fonctionnement à +1,2% par an nécessitent d'être rigoureux.

Dans ce contexte défavorable, plusieurs grands engagements guideront notre mandat :

  • Un plan d'économies de fonctionnement, hors masse salariale
  • Des économies de structure et une priorité donnée à la simplification
  • Pas de hausse d'impôts
  • Le maintien des abattements fiscaux sociaux et familiaux à leur taux maximum légal aux thononais qui peuvent en bénéficier : familles à partir du 1er enfant, personnes aux revenus modestes ou en situation de handicap.
  • Le soutien aux familles en maintenant les tarifications municipales à 9 tranches de quotient familial pour assurer une équité.
  • Un programme d'investissement ambitieux, appuyé par des partenariats avec d'autres collectivités (Région, Département, Métropole) mais aussi l'Etat, la Suisse et l'Europe
  • Une méthode publique-privée génératrice de performance
  • Nous maintiendrons le haut niveau de service existant offert à la population.

Nous conserverons la gestion de la commune saine. Malgré le contexte national et la rigueur gouvernementale.

On nous annonce des temps difficiles, même si l'Etat a bloqué la réduction des dotations aux communes. Mais une dotation n'est pas une subvention.
« Nous ne tendons pas la main et nous ne demandons pas l'aumône. La dotation, c'est l'argent que l'État doit aux collectivités locales, à raison des impôts nationaux ou locaux qu'il a supprimés », explique d'ailleurs clairement François Baroin, président de l'Association des Maires de France.