Facebook Twitter Instagram
Contactez nous : 06 87 04 31 87 E-mail : astrid@passionthonon.fr
Rencontrez nous : 71, Grande Rue Thonon
du lundi au samedi de 10h à 12h et de 16h à 19h
Passion Thonon

Améliorons les déplacements du quotidien

L’augmentation du trafic automobile, dont une partie traverse notre ville sans s’y arrêter, accroît les embouteillages, les temps de trajet, la pollution de l’air, le bruit et l’insécurité routière.  Il y a un peu plus de dix ans, l’ouverture du contournement de Thonon a apporté une véritable bouffée d’oxygène et de calme en centre-ville. S’il est utopique de décréter la fin de l’automobile en ville, nous devons en revanche redoubler d’efforts et continuer à investir encore davantage en faveur des mobilités alternatives : marche à pieds, vélo, bus, train, bateau, covoiturage, autopartage...

Nous instaurerons une journée sans voiture en septembre sur un axe circulant d’Est en Ouest, avec une grande fête de la mobilité douce, en lien et en collaboration avec les clubs de sport (vélo, roller...).  Si l’essai est concluant, nous ferons une édition également en mai. L’idée étant de promouvoir tous les modes de transports doux, et d’accompagner le changement de nos habitudes de déplacement.


Objectif : Développons toutes les formes de mobilités

Transport Collectif Urbain, BUS, géré par Thonon Agglomération : l’offre est actuellement en pleine mutation pour s’adapter aux horaires du Léman Express et à la demande de ses abonnés.

  • Nous travaillerons à la prise en compte des destinations et horaires scolaires. Tout comme les horaires de prise de travail dans les ZI et ZA.
  • Nous demanderons la mise en expérimentation d’une offre le dimanche matin pour une ligne de bus, et d’une offre le dimanche après-midi sous format « Transport à la demande » en direction des activités culturelles, sportives et des Hôpitaux du Léman.
  • Nous demanderons la commercialisation d’une offre nocturne, les week-ends à destination des lieux de fêtes et de loisirs.
  • Nous militerons pour le développement de la filière hydrogène sur notre agglomération (pour les véhicules transports en commun, utilitaires de la collectivité et des prestataires...), et pour la multiplication des bus à toutes autres énergies propres.

Modes doux : nous accélérons le déploiement du plan modes doux.

Plus de voies cyclables, bandes et pistes ; et plus rapidement.

Le réseau est en pleine évolution dans la ville. Dernière voie cyclable protégée, l’avenue de Ripaille qui connecte le village de Vongy à la @ViaRhôna et au réseau du littoral.

  • Nous lancerons les projets de traversées de la ville d’Est en Ouest, en sites propres : une traversée à chaque niveau (terrasse) de la commune, dont une passera par le cœur de ville.
  • Nous continuerons la réalisation des accès en mode doux à proximité des sites scolaires : élémentaires et secondaires.
  • Nous bouclerons la voie européenne @ViaRhôna

Le plan cyclable doit être accompagné d’une offre « vélo » : encourager l’usage du vélo, c’est aussi apporter des services nouveaux

  • Un atelier réparation et entretien, des bornes de recharge pour vélos électriques.
  • Nous ferons une promotion active de l’application de guidage cycliste pour les itinéraires sécurisés qui existe sur notre ville depuis l’été dernier @GeoVelo
  • Et développer la location longue durée, en lien également avec l’Office de Tourisme.
  • Nous lancerons un projet d’aides pour l’acquisition de vélo électrique.

Favoriser et développer les accès piétons :

  • Nous créerons des voies piétonnes entre quartiers (Place Mercier/Place des Arts par exemple) ;
  • Nous créerons des passages piétons sécurisés,  au niveau de la voie ferrée pour connecter les quartiers entre eux: pour exemple entre Collonges et la Maison des Sports (secteur de la Grangette). 
  • Nous sécuriserons les accès à proximité des groupes scolaires.
  • Nous veillerons à mieux concilier la vie des résidents et des commerçants dans les secteurs piétonnisés.
  • Nous relancerons la réflexion sur l’élargissement de la zone de piétonisation et/ou espaces partagés (zone 20) du centre historique.
  • Nous lancerons la concertation sur la définition des périodes et dates de piétonisation du Port de Rives (Fête de la Musique, 15 aout, Fête du Nautisme ...)
  • Nous renforcerons le nettoyage de la ville, en particulier le dimanche.

Numérique : expérimentation d’un réseau Wi-Fi gratuit en centre-ville.

  • Nous définirons avec les associations professionnelles (commerçants, cafetiers, restaurateurs...) et les services publics les priorités du zonage.

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • L’apprentissage du vélo dès le CP avec le Permis Vélo en CM1, dans les écoles de Thonon, sur le temps scolaire
  • L’apprentissage du Permis Piéton en CE2, dans les écoles de Thonon, sur le temps scolaire.
  • Le déploiement de garages et arceaux de stationnement pour vélos.
  • L’effort budgétaire de réfection de la voirie trottoir (1 mètre = 550€)
  • La remise en état des sentiers pédestres reliant les différents quartiers.

Objectif : Développons notre offre de stationnement.

Le sujet du stationnement est complexe.  Il faut favoriser les usages visiteurs, maintenir les usages résidents, satisfaire les pendulaires, lutter contre les voitures ventouses, tout en facilitant l’attractivité de la commune. Rappelons que la ville de Thonon est reconnue pour être la commune qui a l’offre la moins onéreuse du département. Il n’en reste pas moins qu’il nous faut expérimenter de nouvelles formules, comme cela a été le cas pendant les fêtes de fin d’année avec la gratuité en week-end.

Renforcer l’offre de stationnement en ouvrage :

  • Parking du Pôle Gare en cours de réalisation, avec une offre ordinaire et une offre « P+R »
  • Parking de Rives, avec une offre résidents, touristique et « P+R »
  • Parking Dessaix, avec une offre résidents, et ordinaire.

Nous lancerons une concertation avec les commerçants, les résidents, et les associations de consommateurs, pour définir une bonne fois pour toute la stratégie de la tarification du stationnement en cœur de ville, et à proximité directe du cœur de ville ; comme cela se faisait il y a quelques années. Zone Bleue, période de gratuité... nous n’avons aucun tabou en la matière.

  • Nous proposerons, pour notre part, la gratuité pour les samedis et les mercredis après-midi à partir de 15h
  • Nous proposerons 1/4h gratuit en surface pour faciliter l’achat rapide, ou l’enlèvement de commandes.

Déployer des emplacements réservés :

  • Véhicules électriques avec point de charge
  • Autopartage et co-voiturage
  • Deux-roues motorisés

Lancer l’étude de la création de nouveaux parcs relais, au niveau des échangeurs de la future autoroute, à l’ouest et à l’est.  Avec la perspective de mettre en place une offre de bus en direction des pôles d’activités, et du centre.

Présenter à nouveau le projet d’aménagement du parking devant le Château de Ripaille, qui avait été refusé par les services de l’État à la suite d’un recours de la Fondation du Château.

Nous mettrons en place une application permettant de repérer et de se diriger directement vers les places de stationnement disponibles.   Nous adapterons la signalétique en direction des parkings, et à la sortie des parkings et sur smartphone pour aider les visiteurs à trouver un commerce, une marque, une catégorie de produits, un monument, un service public.

Nous ferons la promotion des stationnements gratuits qui sont à quelques minutes à pied, ou en bus, du cœur de ville (Cimetière, Maison des Sports ...).

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • La promotion du covoiturage et de l’autopartage
  • La gratuité du stationnement pour les véhicules propres.

Objectif : Poursuivons pour tous la mise en accessibilité des lieux publics

Depuis 2014, de très nombreux équipements municipaux et intercommunaux sont devenus accessibles à tous. Avec la requalification des rues et des espaces publics, nous veillerons aussi à ce qu’un maximum de commerces soit accessible. Mais tous ces investissements n’ont de sens pour nous, que si nous nous engageons aussi dans l’accueil, l’information, l’intégration de toutes les personnes, quelques soient leur âge ou leur handicap.

  • Nous intégrerons la dimension accessibilité dans les aires de jeux pour enfants.
  • Nous intégrerons la dimension accessibilité dans les espaces loisirs et aires de pique-nique
  • Nous renforcerons les contrôles sur les places de stationnement PMR (Personne à Mobilité Réduite), les arrêts de bus et sur les trottoirs.
  • Nous déploierons encore plus de bornes sonores pour les mal et non-voyants aux feux tricolores et sur les zones de chantier.

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • Les travaux d’accessibilité dans les écoles, les équipements publics
  • La mise en accessibilité des trottoirs dans le cadre de leur réfection ainsi que du réseau de transport (quais de bus).
  • La création de places de stationnement au profit des personnes handicapées en fonction des besoins.

Objectif : Promouvoir les grands projets mobilité

Moins de 15% des déplacements en direction de Genève ou d’Annemasse se font en transports en commun, et seulement 10% de ces derniers se font en train. De grands projets voient et vont voir le jour sur notre territoire. Il est de notre responsabilité d’en faire la pédagogie et la promotion.

  • Le Leman Express
  • Le Navibus, et bientôt le NaviExpress
  • Le Bus à Haut Niveau de Service
  • Les lignes de transports transfrontaliers
  • Autopartage @CITIZ

Objectif : Faisons aussi la promotion de la démobilité comme alternative aux déplacements

Dans le cadre du Grand Genève, un plan en faveur de la démobilité est en cours. A Thonon Agglomération, nous nous engageons à faire la promotion de la démobilité et à soutenir toutes les actions allant dans ce sens.

Être avant toute chose des collectivités exemplaires

  • Mise en place du télétravail à domicile
  • Expérimenter les tiers-lieux (lieux où on peut partager librement ressources, compétences et savoirs) entre collectivités
  • Développer les systèmes de visio-conférence

Encourager les projets de démobilité

  • Communiquer auprès des entreprises
  • Faciliter l’implantation d’espaces de coworking
  • Faciliter l’implantation de tiers-lieux