Facebook Twitter Instagram
Contactez nous : 06 87 04 31 87 E-mail : astrid@passionthonon.fr
Rencontrez nous : 71, Grande Rue Thonon
du lundi au samedi de 10h à 12h et de 16h à 19h
Passion Thonon

Proximité, vie citoyenne et gouvernance

« Les habitants attendent de leurs élus municipaux deux choses essentielles : que leurs préoccupations soient écoutées et qu'une réponse concrète leur soit apportée » , rappelle régulièrement Astrid Baud-Roche lors des Ateliers rencontres qui se déroulent pendant cette campagne dans les quartiers.

Une gestion plus « horizontale » a été mise en place pour l'ensemble des politiques Éducatives sur la commune depuis 2014, par Astrid Baud-Roche. Elle propose aujourd'hui de généraliser cette méthode. Si cela a marché pour le Service Éducation, cela marchera pour tous les autres secteurs. Et nous le sentons bien : pour restaurer cette relation habitants/élus et revivifier la démocratie, il est indispensable de mieux intégrer le citoyen à la prise de décision publique.

Pour ne pas faire d'impair, pour défendre l'intérêt général, nous vous associerons aux projets municipaux tout au long du mandat. Et ceci n'est pas une parole en l'air, puisque Astrid Baud-Roche le pratique déjà depuis 6 ans avec succès. D'ailleurs, elle préfère parler de démocratie contributive ou de co-construction, plus dynamique ; plutôt que de démocratie participative.


Objectif : Instaurons plus de proximité entre la collectivité et les citoyens

  • La première idée de la proximité, c'est l'accessibilité. Nous formerons nos agents municipaux en poste d'accueil aux diverses méthodes de communication selon les handicaps, avec une priorité pour la langue des signes.
  • Les Maisons de quartier deviendront des maisons pour tous dans les quartiers, sans utilisation exclusive.
    • Les habitants, quels qu'ils soient, doivent pouvoir et avoir envie de s'y retrouver.
    • Ces Maisons accueilleront les actions « Famille », « Parentalité » tels des « cafés parents »
    • Les manifestations et fêtes permettant l'animation, la convivialité seront encouragées dans chacun des quartiers.
    • Les conseillers municipaux y feront des permanences régulières, et iront à la rencontre des habitants.
    • Les maisons de quartiers pourront devenir un lieu de permanences pour les services publiques qui le souhaitent (Mission Locale, CAF, administrations municipales...)
  • Nous réhabiliterons la Salle Andrier à Collonges, comme le préconise Astrid Baud-Roche depuis des années. Une restauration rapide dès 2020 pour bénéficier des fonds d'aide du Conseil Régional. Une salle pour le quartier, et ouverte aux associations sportives et culturelles de la commune à la recherche de lieu pour leurs activités.
  • Nous proposerons, lorsque les habitants d'un quartier le souhaitent, la mise en place d'un conseil de tranquillité publique afin de libérer la parole et de construire ensemble des solutions.
  • Nous développerons une application sur smartphone afin que chaque citoyen puisse nous signaler une anomalie sur la voirie (propreté, éclairage, dégradations d'espaces verts…) : à partir d'une photo et d'une localisation. Cela permettra une remise en état rapide
  • Nous délocaliserons dans les quartiers certaines réunions municipales en fonction des sujets inscrits à l'ordre du jour.

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • L'Application @Kidizz destinée aux parents d'enfants scolarisés sera améliorée et développée pour d'autres publics.
  • La rencontre de l'élue municipale en charge de l'éducation, une fois par trimestre dans chaque école, pour échanger avec les parents qui le souhaitent sur les services municipaux, et leur quartier sera maintenue.

Objectif : Donnons plus de place aux citoyens dans l'élaboration des projets

Ce que nous proposons c'est une participation des habitants, qui est plus que de la simple démocratie participative. La participation habitante, c'est donner plus de place aux citoyens dans l'élaboration des projets. On propose une démocratie contributive, que l'on peut aussi appeler une co-construction.

« Plus le citoyen est concerné par les projets urbains, plus il va se sentir investi et se les approprier. Les habitants sont les premiers experts de la ville et ils apporteront des réponses adaptées. J'ai confiance en leurs bon sens » Astrid Baud-Roche

  • Par quartier, nous mettrons en place des concertations des habitants et associations pour définir les priorités et les objectifs des divers aménagements programmés et les conditions de leur réalisation.
    • En cas de non-consensus, nous organiserons un référendum citoyen dans le quartier concerné. Ainsi, les choix seront faits, et les aménagements pourront être réalisés.
  • Nous construirons ensemble les deux quartiers de la commune à requalifier. Une large démarche de concertation sera engagée pour la programmation des futurs aménagements : ancienne caserne des pompiers, et zone lycée du Chablais. Pour cela, nous aurons un Adjoint au Maire dédié à la gouvernance et conception de ces deux projets d'aménagements durables. Enquête « d'envie», concertation sur les projets d'implantations, référendum sur les scenarii à retenir pour un avant-projet, citoyens membre du jury pour les choix architecturaux... Ces deux grands projets nous allons les concevoir ensemble de A à Z.
  • Nous renforcerons le travail partenarial avec les citoyens en mettant en place des commissions municipales ouvertes, sur le modèle des commissions du service Éducation. Ainsi, c'est en toute transparence que les commissions concernées pourront faire le bilan sur les réalisations et réfléchir ensemble aux projets à venir, ou à l'évolution des projets existants.
  • Nous mettrons en place une organisation de visites, de réunions publiques et de permanences dans chaque quartier pour rencontrer les habitants, les informer et écouter leurs propositions ou doléances.
  • Nous expérimenterons, dans les maisons de quartiers, la pose de plusieurs écrans digitaux pour une sollicitation directe du Maire. Les Thononais doivent pouvoir s'exprimer facilement auprès de leur Maire, lui poser les questions, remonter leurs problèmes sans se lancer dans un parcours du combattant, et sans être nécessairement « hyper connectés ».

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • Le fonctionnement actuel en démocratie contributive du service Éducation pour définir les projets éducatifs dans les écoles : rencontres, échanges, consultations annuelles générales des familles ( vote numérique).

Objectif : Informons mieux les citoyens sur la vie de la collectivité

  • Un service public unifié Ville de Thonon / Thonon Agglomération : ce n'est pas aux citoyens à faire l'effort de se retrouver dans la répartition des compétences entre Ville de Thonon et Thonon Agglomération, ni aux habitants à faire les frais de la complexification administrative. Une présence visible des services de l'Agglomération sera proposée dans la commune : problèmes de voirie, de ramassage des ordures, démarches administratives.
  • Nous créerons une application qui permettra à chaque Thononais d'être tenu informé de l'actualité locale sur un ou plusieurs thèmes qu'il aura choisis (culture, sport, travaux...).
  • Nous développerons en lien avec des jeunes volontaires de nouveaux outils de communication en direction de la jeunesse, comme un compte Instagram.
  • Nous adapterons tous nos systèmes d'informations aux divers handicaps, afin que tous les thononais soient égaux devant la communication institutionnelle (FALC – Facile A Lire et à Comprendre, lecture audio, braille...)
  • Nous vous consulterons pour savoir si vous jugez nécessaire de travailler à la mise en place d'une retransmission par internet des conseils municipaux.

Ça existe déjà et nous le poursuivrons :

  • La tenue des réunions publiques, dans les quartiers concernés, pour informer sur les modalités de réalisation d'un aménagement

Objectif : Offrons une gouvernance moderne qui vous ressemble

Le conseil municipal issu des élections de 2020 sera composé de 39 élus, dont 22 seront nos représentants à Thonon Agglomération.
Notre liste est le rassemblement de femmes et d'hommes de la vie associative, de la société civile et de sensibilités politiques différentes mais au final complémentaires autour d'un projet global, cohérent et mesuré.
Le renouvellement est de 75%. Les élus sortants sont le gage de la compétence et de la connaissance des dossiers en cours, du fonctionnement de la collectivité et de ses partenaires (État, Région, Département, Europe, Canton, Confédération...).

Une fois le conseil municipal installé, nous n'aurons aucune difficulté à proposer aux élus « opposants » une collaboration constructive pour l'intérêt collectif et celui de nos concitoyens. Des présidences de commissions municipales pourront être proposées à des élus de l'opposition.
Comme nous proposerons également la création de commissions municipales « ouvertes » à des citoyens pour une coopération constructive (sur le modèle du fonctionnement du Service Éducation actuellement )