Facebook Twitter Instagram
Contactez nous : 06 87 04 31 87 E-mail : astrid@passionthonon.fr
Rencontrez nous : 71, Grande Rue Thonon
du lundi au samedi de 10h à 12h et de 16h à 19h
Passion Thonon

Urbanisme, aménagement et habitat, trouver le juste équilibre

« Plus le citoyen est concerné par les projets urbains, plus il va se sentir investi et se les approprier. Les habitants sont les premiers experts de la ville et ils apporteront des réponses adaptées. J’ai confiance en leurs bon sens » Astrid Baud-Roche

Dans notre pays, les objectifs fixés par l’Etat et mis en œuvre par les collectivités sont de limiter l’étalement urbain, de préserver les zones non-construites à vocation agricole ou naturelle, de limiter le danger de la minéralisation et de l’imperméabilisation des sols liés au développement de l’urbain.

Par ailleurs, les collectivités doivent obéir à une programmation de nombre de logements à produire pour répondre à l’accueil de population, avec un objectif précis de parts de logements aidés.

Qui décide de quoi ?

Fin janvier 2020, tous les élus du Chablais ont validé à l’unanimité le SCOT, schéma de cohérence territoriale. Unanimité, cela veut dire que tout le monde a voté Pour, même les candidats à la mairie de Thonon, quels qu’ils soient.

Le Scot définit les règles d’aménagement pour l’ensemble du Chablais. Il précise le volume du parc de logements et sa répartition, l’offre économique avec les aménagements de zones d’activité.

Au niveau de la commune, c’est le PLU, plan local d’urbanisme qui met en application les directives du Scot. La ville de Thonon a un besoin de 400 nouveaux logements par an, en moyenne.

Nous ne pouvons, évidemment, pas nous satisfaire de toutes les réalisations livrées, notamment au niveau de l’occupation de l’espace, ou encore architectural.  Mais vous ne pouvez pas non plus imputer à Astrid Baud Roche la responsabilité du désordre urbanistique.

Un nouveau PLU sera adopté durant le mandat à venir.  Son élaboration sera faite avec les habitants et soumise à consultation publique.

Nos engagements :

  • Nous veillerons à confirmer que nous réservons plus de 30% de notre surface communale à des espaces verts, naturels ou agricoles. 
  • Nous confirmerons les demeures et lieux qui ne peuvent pas faire l’objet d’un remplacement par une promotion immobilière, tels sur une partie de la Corniche, avenue du Général de Gaulle, ou encore secteur des thermes.
  • Nous favoriserons partout la présence de la végétalisation en ville, en bordure des nouvelles constructions, en végétalisant les façades et les toits.
  • Nous exigerons des logements de qualité, à l’architecture adaptée et harmonieuse.
  • Les bâtiments publics devront donner l’exemple.

En attendant le nouveau PLU, nos engagements :

  • Nous négocierons chacun des projets immobiliers pour plus de recul, plus de végétalisation de façades et des toits.
  • Nous ferons entendre que tous les nouveaux projets doivent prendre en compte nos objectifs de transition écologique.
  • Nous engagerons, une concertation avec tous les gestionnaires de bâtiments collectifs, pour la mise en place d’un plan végétalisation et biodiversité en devanture de leur copropriété. Sur le modèle du plan façade qui existe actuellement et qui permet de subventionner les améliorations.

Et c’est ensemble que nous reconstruirons deux quartiers à requalifier :

  • Nous construirons ensemble les deux quartiers de la commune à requalifier. Une large démarche de concertation sera engagée pour la programmation des futurs aménagements : ancienne caserne des pompiers, et zone lycée du Chablais.
  • Pour cela, nous aurons un Adjoint au Maire dédié à la gouvernance et conception de ces deux projets d’aménagements durables. Enquête « d’envie », concertation sur les projets d’implantations, référendum sur les scenarii à retenir pour un avant-projet, citoyens membre du jury pour les choix architecturaux…. Ces deux grands projets, nous allons les concevoir ensemble de A à Z.
  • Par quartier, nous mettrons en place des concertations des habitants et associations pour définir les priorités et les objectifs des divers aménagements programmés et les conditions de leur réalisation.
  • En cas de non-consensus, nous organiserons un référendum citoyen dans le quartier concerné. Ainsi, les choix seront faits, et les aménagements pourront être réalisés.

Dans notre programme :

  • Aménagement d’un parc Place des Arts.  Comme il y a une cinquantaine d’années, avec le retour du kiosque à Musique. L’organisation des bus et cars se fera dans une logique uniquement de ramassage à proximité de la place, et non plus dans une logique de stationnement.
  • Nous aménagerons un parc de 2 hectares à proximité du Village de Vongy. Afin de sacraliser cet espace, pour qu’il ne soit pas un jour constructible.
  • Nous lancerons le projet d’aménagement de l’îlot place Jules Mercier, en lien avec la restructuration et l’agrandissement de l’Ecole des Arts.
  • Nous engagerons la concertation pour l’aménagement de la Place de la Crête, dans la perspective d’un aménagement possible à partir de 2022.
  • Nous accompagnerons la construction du nouveau collège et les équipements sportifs qui vont avec.
  • Nous relancerons la concertation pour l’aménagement « Place de l’Eglise » à Vongy. En cas de non-consensus, nous organiserons un référendum citoyen dans le quartier concerné. Ainsi, les choix seront faits, et les aménagements pourront être réalisés.
  • Nous relancerons également la concertation pour les aménagements indispensables dans Concise. En cas de non-consensus, nous organiserons un référendum citoyen dans le quartier concerné. Ainsi, les choix seront faits, et les aménagements pourront être réalisés.  Par ailleurs, nous aménagerons un jardin d’enfants en cœur de village, via une acquisition foncière.
  • Nous engagerons l’aménagement de l’entrée du Hameau de Rives et du Port, en lien avec le parking en ouvrage. Réaménagement du talus sous Sonnaz.
  • Nous soutiendrons le projet de réhabilitation du l’Hôtel de Rives, qui a un permis de construire validé par l’Architecte des Bâtiments de France, mais qui fait l’objet d’un recours de la part du voisinage.
  • Nous poursuivrons le Projet d’un nouveau pont sur la Dranse au niveau de la zone industrielle de Vongy pour le transit.
  • Nous engagerons le projet d’aménagement d’une passerelle piéton/vélo sur la Dranse, avec l’aménagement d’un cheminement piéton le long du cours d’eau.